Environnement

L’environnement est au cœur de nos préoccupations

La canneberge est rouge et sa culture est verte.

Soucieux de protéger l’environnement, de conserver nos ressources naturelles et de préserver les espèces animales, nous utilisons des méthodes culturales innovantes à la fine pointe du développement. Comme de bonnes quantités d’eau sont nécessaires pour la culture des fruits, nous avons élaboré des systèmes de circuits d’eau fermés, capables de recycler les eaux de pluie et celles provenant de la fonte des neiges afin de les emmagasiner dans des réservoirs pour les utiliser lors des irrigations, des arrosages en période de gels et pour inonder les champs pour la récolte et la glaciation. (voir méthode de production)

La canneberge a besoin moins d’eau qu’il n’en faut pour faire pousser vos pelouses.

En effet, contrairement à ce qui est souvent véhiculé, la canneberge ne pousse pas dans l’eau. C’est une plante rampante qui grandit comme la plupart des autres végétaux et elle préfère des sols sablonneux et acides. Son besoin en eau est moins grand que la quantité d’eau provenant des pluies. Ainsi, la culture de la canneberge exige 62 mm d’eau par mois alors que la moyenne des pluies enregistrée au Québec en juillet 2002 (été chaud et sec) représentait 95 mm de pluie. Une grande quantité d’eau est nécessaire pour la récolte et les besoins sont comblés par les eaux emmagasinées dans les réservoirs. Ces réservoirs comblent les besoins en eau dans les périodes critiques. La canneberge est munie d’alvéoles, caractéristique particulière du fruit, ce qui lui permet de flotter facilitant ainsi sa récolte par inondation des  champs. (voir la récolte)

 

La méthode de lutte intégrée permet de limiter l’utilisation de produits phytosanitaires et à réduire au minimum les risques pour la santé humaine et pour l’environnement.

Nous utilisons cette approche qui encourage le développement de processus naturels de lutte antiparasitaire. Aussi, grâce aux conditions climatiques du Québec, plusieurs insectes meurent naturellement lors des périodes de gel. Les températures froides empêchent aussi le développement de maladies et d’organismes nuisibles aux canneberges que l’on retrouve dans d’autres régions productrices en Amérique du Nord. La lutte intégrée favorise la production d’une culture saine et écologique.

Avec l’aménagement des « lacs » ou réservoirs, nos cannebergières constituent des aires de repos pour certaines espèces d’oiseaux migrateurs et des endroits privilégiés pour des espèces animales que l’on croyait disparus (la tortue des bois). Ces réservoirs d’eau accueillent au gré des saisons une variété d’oiseaux, amphibiens et autres espèces animales.

Nous utilisons des méthodes culturales avant-gardistes favorisant ainsi la saine gestion des aspects environnementaux et sanitaires de la production. Cette pratique responsable dépasse en plusieurs aspects les standards élevés des autres normes internationales conférant ainsi une plus value à notre culture.

 

Bannière
Bannière

petites_annonces

Liste d'envoi

Bannière

Réalisation et hébergement signés tegara.ca / © 2010