Culture

22-c-gestion-eau-reservoir-chemain-960x720

Gestion de l'eau

Utilisation optimale de l’eau

Des travaux scientifiques importants menés par Dr Jean Caron de la Chaire de recherche industrielle CRNG-Hortau en irrigation de précision de l’Université Laval ont démontré que l'irrigation et le drainage de la canneberge ont eu un impact significatif sur le rendement de la culture et sur l'utilisation de l’eau. On calcule ainsi le taux d’humidité du sol à l’aide de tensiomètres pour administrer à la plante uniquement la quantité d’eau dont elle a besoin. Cette pratique a permis de réduire jusqu’à six fois les quantités d’eau, qui autrefois étaient nécessaires. Également, cette utilisation optimale de l’eau a eu comme résultat d’améliorer jusqu’à 30 % les rendements dans la culture.

 

Le réservoir d’eau ou lac est la première infrastructure que l’on construit lors de l’aménagement d’une cannebergière, car il permet de capter les eaux de pluies et de fontes des neiges pour répondre aux besoins futurs de la ferme. La très grande majorité des cannebergières fonctionne avec des systèmes d’eau à circuits fermés, permettant ainsi le recyclage de l’eau et sa réutilisation année après année. Fonctionnant par gravité, l’eau circule par un système de canaux, et cette dernière est transvidée d’un champ à l’autre en période des récoltes. Outre cette période où les champs sont inondés, l’eau est utilisée judicieusement dans nos pratiques culturales.

planPlan d’un circuit d’eau fermé

Légende du système d’eau à circuit fermé et fonctionnement.

1.  Les champs : en période d’inondation, l’eau passe d’un champ à l’autre. Ce ne sont pas tous les champs qui sont inondés en même temps.
2.  Fossé de drainage qui récupère l’eau de pluie et de la fonte des neiges
3.  Fossé de drainage
4.  Cours d’eau
5.  -
6.  -
7.  Réservoir ou lac dans lequel l’eau est conservée et recyclée
8.  Fossé de captage
9.  Fossé de champs qui élimine l’excès d’eau des bassins de canneberges
10. Fossé de contour
11.  Fossé de captage
12. Bassin de captage et de sédimentation
13. Station de pompage
14. Tuyau de transfert d’eau du lac de captage vers le lac de réserve
15. Fossé de trop plein

19-c-gestion-eau-irrigationprintemps-960x720

La canneberge ne pousse
pas dans l’eau

L’eau est nécessaire pour protéger les plants contre les gels au printemps et en automne ainsi que pour l’irrigation au cours de l’été. En fait, la canneberge ne requiert pas plus d’eau que la pelouse. Les champs ont uniquement besoin d’être arrosés pour maintenir un certain taux d’humidité et prévenir les coups de chaleur. Puis lorsqu’arrive l’hiver (-10 °C) les champs sont inondés de nouveau afin de figer les plants de canneberges dans la glace et de les protéger contre les périodes de gels et de dégels, cette pratique se nomme « la glaciation ».