Canneberges

Historique

La grande histoire de la canneberge

Plant indigène, la canneberge se retrouvait à l’état sauvage principalement dans les terres humides de l’est de l’Amérique du Nord et de l’État du Wisconsin bien avant que l’on débute une culture industrielle. Au temps de la colonie, déjà les Amérindiens l’utilisaient comme remède pour l’administrer aux colons français pour les guérir du scorbut. La canneberge servait également à teindre les vêtements ainsi qu'à la conservation des aliments, car on l’écrasait dans du pemmican (sorte de graisse) pour enrober les viandes.

39-c-historique-edgar-larocque-vigne-960x720

Edgar Larocque

En 1939, monsieur Edgar Larocque introduisait la canneberge à Lemieux dans la région du Centre-du-Québec après plusieurs visites effectuées dans sa famille au Massachusetts. Grossiste en fruits et légumes, il s’intéressait alors à la culture de canneberges effectuée dans cette région et décida d’importer des vignes au Québec. Ce fut la naissance de la culture de canneberges au Québec. La cannebergière Les Atocas du Québec est aujourd’hui opérée par la 3e génération des Larocque, ainsi Louis-Michel, petit- fils d’Edgar y assure son développement. Préalablement, le père de Louis-Michel, Charles Larocque avait pris les commandes de la ferme en 1950 et intégra en 1954 la Coopérative Ocean Spray.

54-c-recolte-pont-bieler-loins-960x720

Marc Bieler

C’est en 1984 que monsieur Marc Bieler aménageait ce qu’allait devenir la plus grande cannebergière au monde sur un même site, à Saint-Louis-de-Blandford. Pomiculteur dans la région de Dunham au Québec, M. Bieler se faisait demander de la canneberge par ses clients. Il décida alors d’en produire. Aujourd’hui, Canneberges Bieler s’étend sur plus de 1 400 acres à Saint-Louis-de-Blandford. Puis quelques années plus tard, à Manseau, M. Bieler fonda l’usine de transformation Atoka, qui fut récemment acquise par la Coopérative Ocean Spray.

60-c-recolte-metal-canneberges-960x720

Martin Le Moine

Chef de file dans la production de canneberges biologiques au Québec, Martin Le Moine débutait à la fin des années 80 ses premières fermes à Notre-Dame-de-Lourdes, dans la région du Centre-du-Québec. Au début des années 2000, il fonda l’usine de transformation Fruit d’Or qui allait devenir l’une des plus importantes entreprises agroalimentaires biologiques du Québec. En 2018, au Québec, un tiers des superficies cultivées sont en mode biologique.

Une évolution rapide

Si l’on comptait une douzaine de producteurs au début des années 90, en 2012, le nombre de cannebergières ainsi que les superficies mises en culture avaient plus que triplé. La culture s’étant développée à un rythme fulgurant classant, selon les années de récolte, le Québec au 2e ou 3rang mondial pour son volume de canneberges après l’État du Massachusetts. Le Wisconsin demeure la 1re région productrice au monde. Au Québec, la culture de canneberges se pratique dans six régions et c'est dans la région du Centre-du-Québec que l'on compte plus d’une soixantaine de cannebergières sur les 80 existantes. La canneberge est sans contredit le produit d’appel de la région et parallèlement au développement de la culture, se sont également construites des usines de conditionnement, de transformation et des unités de congélation contribuant ainsi au moteur économique de la région.

38-c-historique-photo-epoque-960x720

Origine de la culture de canneberges

C’est au Massachusetts, dans la région de Cape Cod où l’on retrace les premières cultures de canneberges. En effet, vers 1816, le capitaine Henri Hall a commencé à transplanter des vignes de canneberges dans du sable et s’est aperçu qu’elles s’y développaient davantage. Avec les années, la canneberge est devenue la principale culture vivrière en importance dans cet État. Elle représente la baie officielle de l’État.

Vers 1860, Edward Sackett originaire de l’État de New York découvrait au Wisconsin 700 acres de vignes de canneberges qui poussaient à l’état sauvage dans les marais. Il décidait alors, de développer sa culture, devenue au fil du temps, la 1re culture fruitière du Wisconsin, classant ainsi l’État comme 1ère région productrice au monde. La canneberge est le fruit officiel du Wisconsin.